Afrique

Kenyatta invite l’opposition à saisir la justice

Kenyatta invite l’opposition à saisir la justice

Photo : DR

APA – Nairobi (Kenya)-Le président Uhuru Kenyatta a demandé lundi au chef de l’opposition Raila Odinga, battu au scrutin présidentiel de mardi, de saisir la justice s’il n’est pas satisfait des résultats du vote du 8 août.

Kenyatta a déclaré que la Super alliance nationale (NASA, opposition) devrait utiliser les mécanismes prévus par la constitution pour exprimer son mécontentement.

Vendredi soir, le président sortant Kenyatta a été déclaré vainqueur des élections de 2017, avec 8,2 millions de votes, contre 6,7 millions pour son principal rival Raila Odinga.
Odinga a contesté le résultat et a qualifié le vote de frauduleux, affirmant qu’il avait gagné selon les chiffres publiés par la NASA.

Uhuru Kenyatta a encore invité les partisans de l’opposition à organiser des manifestations pacifiques et s’abstenir de détruire les
biens publics.

Il a tendu une main amicale à l’opposition. « Pour nos amis qui n’ont pas encore accepté le résultat, nous continuons à leur dire que nous leur tendons les bras en signe de de paix et d’amitié », a-t-il déclaré.

Kenyatta a en outre appelé la police à la retenue, suite à la violente répression contre les partisans de l’opposition et qui a fait plusieurs morts et de nombreux blessés.

« Nous continuons à les encourager (la police) à faire preuve de retenue dans l’exercice de leurs fonctions », a-t-il indiqué, ajoutant que son administration ne permettrait pas la perte de vies, la destruction de biens et le pillage.

Odinga avait demandé lundi à ses partisans de ne pas aller au travail, en signe de protestation contre le résultat des élections, ainsi que le deuil de plusieurs manifestants tués dans les bastions qui lui sont favorables, suite à des affrontements avec la police.

Selon des informations dignes de foi, la plupart des travailleurs dans les bastions de l’opposition à Migori, Homa Bay et Siaya dans l’ouest du Kenya ne se sont pas rendus au travail lundi.

Odinga, qui a exclu tout recours devant les tribunaux a promis d’annoncer mardi, la suite qu’il comptait donner à son combat.

On a assisté ce lundi, au retour d’un calme précaire dans plusieurs parties de Nairobi, où des policiers lourdement armés avaient violemment réprimé des manifestants de l’opposition dans les bidonvilles de Kibera et Mathare à Nairobi.

JK/afm/fss/of/APA

Commentaires
Haut