Des individus armés ont tenté « en vain de s’introduire » dimanche soir dans un district de police à Cocody, à l’Est d’Abidjan pour « désarmer des policiers » en poste, avant de s’en prendre aux riverains, a appris ALERTE INFO auprès d’un officier.

Ces individus (50 à 100), étaient « armés de gourdins et d’armes à feu. Ils ont caillassé tout sur leur passage », avant d’être repoussés « vigoureusement » par la police, a-t-il expliqué.

Des tirs attribués à ces individus armés qui ont « cassé des véhicules d’intervention » de la police ont entendus dans cette zone.

Des riverains ont par la suite dressé des barricades à l’aide de tables et chaises, après des attaques de commerces dans les environs, a constaté ALERTE INFO.

Depuis quelques semaines, les forces de défense et de sécurité ivoiriennes font face à une vague d’attaques de leurs positions, à Abidjan et à l’intérieur du pays par des inconnus armés.

Début août, des hommes armés ont attaqué la brigade de gendarmerie et le commissariat de police d’Adzopé, localité située à 70 Km au Nord d’Abidjan.

Le 28 juillet, une attaque similaire avec la même cible a été perpétrée à Fresco (Sud-ouest).

Dans la nuit du 21 au 22 juillet, la gendarmerie de la localité d’Azaguié, située à une quarantaine de km au nord d’Abidjan, a été attaquée par des hommes armés, deux jours après l’attaque de l’école de police à Cocody.

EFI / Alerte Info