Afrique

Plaidoyer pour l’implication du secteur privé dans la fonctionnalité de l’infrastructure de la qualité de la CEDEAO

Le secteur privé doit jouer un rôle de plus en plus prépondérant dans la fonctionnalité du schéma de l’infrastructure de la qualité de la CEDEAO

photo :D.R.

APA-Dakar (Sénégal)-Le secteur privé doit s’impliquer dans la fonctionnalité du schéma infrastructurel de la qualité de la Communauté ECONOMIQUE DES Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a invité, jeudi à Dakar, l’expert technique principal du programme système qualité de l’Afrique de l’ouest (PSQAO), Marcel Gbaguini.

«Il est primordial que le secteur privé puisse jouer un rôle de plus en plus prépondérant dans la fonctionnalité du schéma de l’infrastructure de la qualité de la CEDEAO, « moteur de la compétitivité», a dit M. Gbaguini.

Il s’adressait à la presse en marge de l’ouverture d’un atelier régional (7-11 août) de renforcement des capacités de candidats évaluateurs d’accréditation de laboratoire d’analyse et étalonnage du système régional d’accréditation de la communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Selon Marcel Gbaguini, il est légitime de proposer un outil efficace au consommateur ouest africain qui est de plus en plus au fait des questions de qualité en ce qui concerne l’accréditation.

«Il me plait de vous rappeler qu’il est devenu impératif que vos organismes d’accréditation atteignent très rapidement un niveau de reconnaissance internationale ainsi qu’un mode de fonctionnement pérenne», a ajouté l’expert de la CEDEAO.

TE/APA

Commentaires
Haut