Abidjan D.A.

Mesmin Komoé veut corriger les injustices et moderniser la gestion de la MUGEFCI

Le candidat Mesmin Komoé au centre

Photo : AIP

Abidjan, 10 août  – Candidat aux prochaines élections à la tête de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’État de Côte d’Ivoire (MUGEFCI), Mesmin Komoé, a expliqué mercredi aux agents de la Direction des écoles, lycées et collèges (DELC) du Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle logée au 17 étage de la Tour D à Abidjan-Plateau, sa vision d’une organisation débarrassée des injustices et modernisée.

Entre autres innovations, Mesmin Komoé a expliqué aux agents de la DELC et à ceux de la DRH du Ministère sa volonté de permettre aux fonctionnaires stagiaires en attente de leur premier salaire de bénéficier des prestations de la MUGEFCI pendant la période d’attente et de faciliter l’accès des bons de mutuelle aux fonctionnaires exerçant dans des postes n’étant pas pourvus en médecin. Pour ce faire, il compte autoriser les infirmiers et les sages-femmes à signer les bons.

Le candidat de la liste Solidarité-Egalité envisage aussi la dématérialisation de tout l’appareil de prise en charge des malades en mettant en place une carte de mutualiste « unique et intelligente » capable de retracer les antécédents médicaux. Il se propose en outre de poursuivre le développement des réseaux de soins avec la création d’autres hôpitaux et de mettre en place un fonds pour accorder des prêts aux fonctionnaires.

La création de clubs sportifs pour le bien-être des mutualistes et la mise en place de structures spécialisées pour la prise en charges des fonctionnaires admis à la retraite et de ceux vivant avec des handicaps sont au nombre des innovations que veut apporter le candidat Komoé, s’il est élu à la tête de la MUGEFCI.

Les échanges avec ses interlocuteurs du jour ont permis à Mesmin Komoé de répondre à plusieurs préoccupations des mutualistes dont le système de quota dans la délivrance des bons de mutuelle.

M. Komoé était accompagné pour la circonstance de plusieurs leaders syndicaux dont le préfet hors hiérarchie, Issa Diakité. L’élection pour le conseil d’administration de la MUGEFCI pour laquelle Mesmin Komoé a demandé aux fonctionnaires de la DELC et de la DRH de lui accorder leur suffrage aura lieu le 24 septembre. A Abidjan, le scrutin se déroulera au Collège moderne du Plateau.

akn/cmas/AIP

Commentaires
Haut