Santé

Le chat constitue un réservoir et un vecteur de maladies, selon un médecin kinois

Un chat ‘siamois’

photo : AIP

Abidjan, 10 août – Le chat est un ami de l’homme mais il représente un danger certain dans la mesure où il est un réservoir et un vecteur des maladies, a déclaré mercredi, Dr Mola, médecin chef des cliniques vétérinaires de Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

Au titre d’exemple, Dr Mola a relevé, entre autres, la tuberculose, le typhus, la rage, salmonella, rapporte l’Agence congolaise de presse (ACP).

Le médecin s’est attardé sur la prise en charge de cet animal en le vaccinant d’autant plus qu’il est consommé par bon nombre de Kinois, les habitants de Kinshasa.

Protéger le chat comme compagnon de l’homme est bon mais il faut surtout améliorer les conditions de son abattage lorsqu’ il faut le consommer, estime le médecin.

cmas/(AIP)

Commentaires
Haut