Santé

Des agents du CHU de Bouaké entament une grève de trois jours pour réclamer plus de six mois de salaires

Les agents des services assainissement et sécurité du Centre hospitalier régional (CHU) de Bouaké, ont entamé jeudi une grève de trois jours

Photo : DR

Près de 115 agents des services assainissement et sécurité du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bouaké (Centre, deuxième plus grande ville ivoirienne) ont entamé jeudi une grève de trois jours, pour réclamer plus de six mois de salaires, a appris ALERTE INFO de source médicale.

« Notre arrêt de travail a commencé ce matin (jeudi) et s’étendra sur trois jours », a affirmé à ALERTE INFO, Richard Kassy, l’un des responsables des grévistes, joint au téléphone.

La centaine d’ »agents des services de sécurité et de l’assainissement engagés au CHU » réclament respectivement « neuf et sept mois d’arriérés de salaires », a indiqué M. Kassy, qui a fait savoir que « l’administration de l’hôpital évoque une insuffisance de sa ligne budgétaire ».

« Nous avons soumis notre préoccupation aux autorités préfectorales (de Bouaké) qui ont promis les transmettre à la tutelle », a conclu Richard Kassy.

ATI/Alerte Info

Commentaires
Haut