Abengourou

Le comité communal de lutte contre le racket d’Abengourou installé

Les membres du CCLR d’Abengourou en compagnie des officiels (au premier rang)

Photo : AIP

Abengourou, 09 août – L’inspecteur général de police, Joseph Dja-Blé, a procédé mercredi à l’installation officielle du comité communal de lutte contre le racket (CCLR) d’Abengourou, en présence du préfet région, Fadi Ouattara.

Ce comité, présidé par le maire Amoikon Kouakou Banga, aura pour mission d’élaborer et de mettre en œuvre un plan d’action qui tient compte du contenu de l’ordonnance 2013-660 du 20 septembre 2013 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

Le patron de l’inspection générale des services de police a exhorté ses membres à prendre à cœur cette mission dont l’objectif est d’éradiquer le racket et la corruption au sein de la société. « Vous qui avez été choisis, vous devez agir pour éliminer le racket et la corruption qui contribue à renchérir le coût de la vie dans votre belle cité », a-t-il dit.

L’ancien ministre de l’intérieur et de la sécurité, qui a saisi cette occasion pour fustiger les actes de corruption et de racket, notamment, sur les routes, dans les hôpitaux et dans les services d’Etat civil des mairies, a appelé les ivoiriens au changement de comportement. « Sortons de ce marécage chers ivoiriens, car le racket et la corruption ruine tous les espoirs de développement de notre pays », a-t-il interpellé.

rkk / AIP

Commentaires
Haut