Société

Inauguration du siège du parlement des enfants à Abobo (Abidjan Nord)

La ministre Mariatou Koné coupant le ruban du parlement des enfants

Photo : AIP

Abidjan, 8 août – La ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, le Pr Mariatou Koné, a procédé à l’inauguration du siège du parlement des enfants de Côte d’Ivoire, sis au village SOS Enfants d’Abobo (Abidjan nord), selon une note dont une copie a été transmise à l’AIP mardi.

Ce siège traduit, selon la ministre, de l’attachement du président de la République, Alassane Ouattara, et du gouvernement au respect des droits des enfants et à leur bien-être. Toute chose qui concourt, a-t-elle ajouté, au développement de l’enfant.

« Ce siège va véritablement aider ces enfants parlementaires dans leurs différents travaux et réflexions, afin de faire des propositions au gouvernement, aux organisations de la Société civile, aux partenaires et à l’ensemble des populations ivoiriennes », a indiqué la ministre Mariatou Koné.

Elle a, par ailleurs, souligné que la Côte d’Ivoire a ratifié deux instruments juridiques majeurs, à savoir la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant et la Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant. Ces instruments sont couplés à un dispositif légal et réglementaire qui énonce clairement la participation de l’enfant à toutes les questions le concernant afin de garantir son développement dans une nation harmonieuse, fait savoir la ministre de la Protection de l’enfant.

Créé en 1992 et institutionnalisé par décret présidentiel en décembre 2013, le parlement des enfants de Côte d’Ivoire est composé, pour cette législature, d’une centaine de membres. Il a pour mission d’assister les pouvoirs publics dans la mise en œuvre de la politique nationale de protection de l’enfant et de contribuer également à la mobilisation des enfants autour des programmes qui leur sont destinés. Il est aussi chargé d’informer, de sensibiliser les différentes composantes de la société (enfants, parents, société civile…) pour l’amélioration du bien-être physique, social et économique des enfants. L’actuelle présidente est Grâce Lath Akaffou.

Tad/akn/kp/(AIP)

Commentaires
Haut