Politique

Commémoration des 57 ans de la Côte d’Ivoire : Dans la ferveur et la sobriété

Commémoration des 57 ans de la Côte d’Ivoire : Dans la ferveur et la sobriété

© Autre presse par DR

La Côte d’Ivoire a célébré, dans la sobriété et la ferveur le 57e anniversaire de l’indépendance, hier lundi, sur l’esplanade de la Présidence de la République en présence d’Alassane Ouattara et de son épouse.

Une heure d’horloge (10h00-11h00). C’est le temps mis pour le défilé militaire dans le cadre de la commémoration de l’an 57 de la Côte d’Ivoire. Ce pays qui a été libéré du joug colonial et qui a eu son indépendance politique le 7 août 1960 à l’initiative de Félix Houphouët-Boigny, 1er Président de la Côte d’Ivoire (1960-1993). 47 détachements militaires, dont les Forces françaises en Côte d’Ivoire, ont pris part à ce défilé qui a été ouvert par la section musique des armées, de la gendarmerie et de la police et clos par la Garde républicaine.

A son arrivée à 10h et après les honneurs à lui rendus par les troupes constituées, Alassane Ouattara, Président de la République et chef suprême des Armées, a tenu à saluer tous ceux qui étaient assis à la 1ère rangée, tout en souhaitant ‘’bonne fête’’ à chacun. Sur cette esplanade de la Présidence de la République, se trouvait rassemblée la Nation ivoirienne dans toutes ses composantes. Présidents d’Institutions, ministres, diplomates et Représentants des Organisations internationales, Chambres consulaires, Représentants du Secteur privé et ceux du secteur public, présidents ou Secrétaires généraux des Centrales syndicales, religieux, chefs traditionnels, organisations de la société civile, etc. Il y avait également les invités spéciaux du Président de la République, constitués des 74 personnalités et autres organisations primées la veille, dans le cadre de la célébration de la fête nationale d’excellence.

Ont pris part au défilé militaire, sous le commandement du général de division Kouamé N’dri Julien, des détachements, entre autres, de l’Armée, la gendarmerie, la marine, la police, la police maritime, les Eaux et Forêts, les Forces spéciales et les Forces françaises en Côte d’Ivoire. … suite de l’article sur Fratmat.info

Commentaires
Haut