Le président ivoirien Alassane Ouattara a affirmé dimanche que « la reprise en main de l’armée est plus que jamais nécessaire », promettant d’accorder « une place de choix à la discipline et formation des soldats », dans son discours à la nation, à l’occasion de la fête de l’indépendance.

« L’important travail de reprise en main de notre armée est plus que jamais nécessaire », a indiqué M. Ouattara, ajoutant « nous accorderons une place de choix à la discipline et à la formation de nos soldats pour leur inculquer un sens civique élevé »

« En contrepartie », le président ivoirien a dit attendre « des soldats, de la discipline et comportement digne et exemplaire ».

Mi-mai, des soldats avaient bruyamment manifesté dans plusieurs villes du pays pour exiger le paiement du reliquat (7 millions de FCFA) de leurs primes (12 millions de FCFA) dont une première tranche (5 millions de FCFA) avait été déjà versée en janvier après une mutinerie.

« Nous avons pris des décisions difficiles et importantes dans le souci de maintenir la paix et de préserver des vies humaines », a-t-il justifié.

« J’ai instruit la hiérarchie militaire d’appliquer avec fermeté le règlement vis-à-vis de tout soldat qui fera preuve de manquements graves à la discipline militaire », a prévenu Alassane Ouattara.

Depuis quelques semaines, les forces de défense et de sécurité ivoiriennes font face depuis à une vague d’attaques de leurs positions, à Abidjan et à l’intérieur du pays par des inconnus armés.

Huit personnes dont six ont été déjà arrêtées après les attaques armées en juillet des brigades de gendarmerie et des trésoreries municipales des localités de Fresco  (Sud-ouest) et Azaguié (Sud).

EFI/Alerte Info