Zanzan

Le Zanzan a dépassé les pesanteurs culturelles avec le concours Miss Côte d’Ivoire (Kaba Nialé)

La ministre Kaba Nialé et la Miss -CI 2017

© Autre presse par DR

Abidjan, 04 août (AIP)- Avec la participation et la victoire de Mandjalia Gbané au concours miss Côte d’Ivoire, édition 2017, le district du Zanzan a dépassé les pesanteurs culturelles  qui pourraient empêcher les jeunes filles de cette région à participer à cette compétition, estime la ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé (originaire de la région de la localité).

« Le Zanzan a des valeurs à promouvoir, il  y a  certes quelques freins à dépasser, et nous n’étions pas sûrs que la miss soit du Zanzan compte tenu des pesanteurs culturelles. C’est un travail de longue haleine qui nous a permis d’effacer ce genre de chose », a signifié la ministre qui recevait à son cabinet la miss Côte d’Ivoire 2017.

Pour Kaba Nialé, au-delà de la beauté physique, les miss ont d’importantes valeurs morales, qui font la fierté de tout le peuple ivoirien. Elle a, par ailleurs, a assuré Mlle Gbané de son soutien pour les autres compétitions notamment au concours miss CEDEAO et miss Monde.

Agée de 21 ans, Mandjalia Gbané, a été présélectionnée dans le district du Zanzan (Bondoukou) dans le Nord-Est du pays.  Elle succède à Esther Mémel, rappelle-t-on.

(AIP)

tad/fmo

Commentaires
Haut