Société

Sécurité des terres : Les populations de Yamoussoukro encouragées à établir leurs titres fonciers

Etablir des titres fonciers pour une meilleure protection des Terres en Côte d’Ivoire c’est à cela que les populations de Yamoussoukro ont été encouragées.

Photo : AIP

Le directeur régional de l’Agriculture et du Développement rural, Martin Kouakou, a invité, mardi lors d’une conférence publique, les populations de Yamoussoukro à faire établir leurs titres fonciers pour sécuriser leurs terres.

Martin Kouakou a souligné qu’il est question d’être propriétaire légal et de consolider ses droits, pour pouvoir investir sur ces terres en toute sécurité et de réduire surtout de nombreux conflits sociaux et intercommunautaires.

Pour sécuriser sa parcelle, selon le responsable du ministère de l’Agriculture, le propriétaire doit nécessairement obtenir le certificat foncier délivré au niveau du ministère de l’Agriculture. « Mais le certificat foncier, c’est une transition », a précisé le directeur régional, soulignant qu’après le certificat foncier, un délai de trois ans est accordé pour immatriculer la parcelle et accéder au titre foncier qui, lui, est établi par des structures du domaine foncier.

L’invité de la conférence mensuelle des directeurs et chefs de service de Yamoussoukro a exposé sur le thème « Le domaine foncier rural dans le département de Yamoussoukro ».

Le préfet de Yamoussoukro, Brou Kouamé, a souligné, pour sa part, les populations devront saisir les opportunités offertes à cette phase de sensibilisation pour se faire délivrer ce document.

Il a lancé un appel à tous les détenteurs de parcelles de terre à Yamoussoukro à faire établir leurs titres de propriété et à sécuriser leurs terres, vu que le titre foncier donne désormais droit à des prêts auprès des bailleurs de fonds pour développer leurs activités, a ajouté le préfet Brou Kouamé.

nam/kp/AIP

Commentaires
Haut