Abidjan D.A.

Une multinationale portugaise veut générer des emplois en Côte d’Ivoire par des investissements conséquents

Le chef du gouvernement ivoirien Amadou Gon Coulibaly au sortir d’une audience avec l’ex vice-premier ministre du Portugal, Paulo Portas

Photo : AIP

Abidjan, 02 août (AIP) – Au sortir d’une audience avec le chef du gouvernement ivoirien Amadou Gon Coulibaly, mercredi à la Primature, au Plateau (Abidjan), l’ex vice-premier ministre du Portugal, Paulo Portas a exprimé la volonté de l’entreprise internationale portugaise Mota Engil de générer des emplois en Côte d’Ivoire, à travers investissements conséquents.

« Mota Engil , la plus grande entreprise d’infrastructures du Portugal, regarde attentivement la Côte d’Ivoire. Elle a des projets générateurs de développement et d’emplois pour la Côte d’Ivoire », a déclaré M. Portas. Cette décision d’investir en terre ivoirienne tire son origine « du modèle d’attractivité et compétitivité de l’économie ivoirienne », a-t-il insisté.

M. Portas s’est dit très impressionnée par les résultats économiques du pays. « C’est remarquable l’effort économique et le succès du modèle de croissance économique en Côte d’Ivoire », a-t-il affirmé, félicitant le chef de l’État et l’équipe gouvernementale pour le travail abattu.

Mota Engil est un groupe de BTP organisé autour de trois pôles d’activités, à savoir la construction d’infrastructures et génie civil, les prestations de services environnementaux et les concessions de transport. Elle a reçu, lors du dernier AFRICA CEO Forum, en avril à Genève, le prix international de la meilleure société, ex-æquo avec le groupe Allianz.

nmfa/cmas/AIP

Commentaires
Haut