Musique

Fête nationale : La célébration de 2017 marquée par la 1ère édition de la Nuit des vétérans de la musique ivoirienne

A l’occasion de la fête nationale et pour revisiter les pages dorées et enjouées du patrimoine musical national, le 7 août, à partir de 16h, la 1ère édition de la Nuit des vétérans de la musique ivoirienne a lieu au palais de la culture de Treichville.

Photo : DR

La fête nationale sera marquée, le 7 août au Palais de la culture de Treichville, par un show entre nostalgie et espérance, tout-en-live !

An 57 / Concert: Les vétérans en toute…indépendance!
De la période coloniale à une époque assez récente, en passant par les trois décennies glorieuses de la Côte d’Ivoire d’après l’indépendance en 1960, des sonorités de toutes les régions du pays et, notamment, celles venues du terroir akyé, ont fait les beaux jours de la musique ivoirienne qu’elles ont écrite en ré majeur !
C’est pour revisiter ces pages dorées et enjouées du patrimoine musical national, que se tiendra, le 7 août, à partir de 16h, et pour marquer la fête nationale, que se tiendra la 1ère édition de la Nuit des vétérans de la musique ivoirienne.
Le Top 4 de la musique akyé à l’affiche
Ainsi, dans une Côte d’Ivoire qui renoue avec des lendemains qui chantent le vivre-ensemble et le retour progressif à la prospérité, les structures évènementielles Khrome Inc. et Quintessence Com. Events, ont mis les petits plats dans les grands pour offrir le nectar des groupes du pays akyé, en réunissant sur la même scène de la salle Anoumabo du Palais de la culture Bernard Dadié d’Abidjan-Treichville, Ahiwo Orchestra, Tp Audiorama, N’Guié

Orchestra, Les Cantadors de la capitale, le quatuor majestueux et représentatif de cette identité musicale rompue au live. Sans compter avec la participation exceptionnelle d’Anouman Brou Félix.
A leurs côtés et non des moindres, d’anciennes et actuelles gloires de la musique de variété du pays qui ont bercé les tympans des mélomanes d’ici et d’ailleurs près de 60 années durant, feront, à coup sûr, vibrer plus d’un spectateur. Entre les rythmes tradi-modernes, modernes et contemporains, qui valseront au gré des métissages musicaux parfois éclectiques. La suite de l’article sur Fratmat.info…

Commentaires
Haut