Réconciliation

Des députés ivoiriens s’opposent sur la question de la réconciliation

Les députés de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire

@Photo : DR

Une trentaine de députés de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire ont participé lundi 31 juillet 2017 à un atelier pour examiner  l’avant-projet de plan stratégique de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire 2017-2020″,  à l’hôtel Tiama dans la commune du Plateau, sous la direction d’un expert en questions parlementaires, a-t-on appris de source proche de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

 9 axes stratégiques dont l’amélioration de la fonction législative, la promotion du genre et des droits de l’homme, la contribution à la mise en œuvre de la politique de sécurité nationale et de lutte contre le terrorisme, la promotion de la jeunesse, de l’emploi et des sports, etc. et surtout la promotion de la réconciliation et la cohésion sociale, ont été abordés

La trentaine de parlementaires et plusieurs membres de l’administration de l’Assemblée nationale ont réfléchi sur ces questions pour les décliner en actions prioritaires avec un chronogramme d’exécution claire.
Les débats ont failli achopper sur le point de la réconciliation. Un groupe d’élus a estimé qu’il faut plutôt mettre l’accent sur la cohésion sociale et supprimer le vocable réconciliation. Selon ces élus, les Ivoiriens ont pardonné et sont déjà réconciliés; à ce titre il faut plutôt mener des actions qui renforcent le vivre ensemble, et la cohésion sociale, notamment en militant pour une juste redistribution des richesses. … suite de l’article sur Afrikipresse.net

Commentaires
Haut