Santé

Seulement 6% du budget ivoirien consacré à la santé en 2015 (Rapport)

Le chu de Treichville à Abidjan

Photo : DR

APA-Abidjan – Seulement 6% du budget ivoirien a été consacré à la santé en 2015, en dessous de la norme de 15% adoptée par les chefs d’Etat de l’espace ouest-africain, indique un rapport du Mouvement ivoirien des droits humains (MIDH).

Ce rapport de recherche intitulé « le droit à la santé en Côte d’ivoire : état des lieux » est un document conjoint de Human Dignity, du MIDH et de la clinique de droit de l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po Paris).

Selon Amadou Dahou, du Programme éducation du MIDH, il vise entre autres à inciter la Côte d’Ivoire à se confirmer à son obligation de rapportage et de prendre les mesures nécessaires à la réalisation progressive des droits économiques sociaux et culturels (DESC), au renforcement de la capacité d’action de la société civile ivoirienne  à plaider pour une réalisation des DESC .

 Ainsi ce rapport  regrette « le non-respect de l’engagement d’Abuja  pris en avril 2001 par les chefs d’Etat et de gouvernement de consacrer au moins 15 % du budget national à la santé ». A titre d’exemple, M. Dahou cite l’exemple de 2015, où « la Côte d’Ivoire n’a consacré que 6% du budget national  à la santé ».

Le document recommande à l’Etat ivoirien  « de collecter et de mettre  à disposition du public  des données récentes ventilées sur la santé  en Côte d’Ivoire, de continuer  ses efforts  vers la couverture  maladie universelle pour tous et renforcer les mécanismes de protection  sociale avec un accent  particulier sur la prévention   des maladies, d’introduire les NTICS dans la prise en charge des patients ».

SY/ls/APA

Commentaires
Haut