Politique

Présidentielle ivoirienne 2020 : Une organisation de la société civile recommande une « réforme de la commission électorale »

La Plateforme des organisations de la société civile pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire (POECI) a recommandé lundi « la reforme de la Commission électorale indépendante (CEI) et du code électoral pour des élections apaisées et crédibles » en 2020.

« La poeci souhaite attirer l’attention des autorités sur la mise en œuvre rapide des reformes électorales » notamment « la reforme de la Cei et du code électoral », a indiqué la porte-parole Marie-Paule Kodjo, lors de la présentation du rapport de la plateforme sur le processus électoral de 2016 .

Selon la plateforme, « plusieurs partis politiques de l’opposition estiment être lésés par les décisions prises parce qu’insuffisamment représentés au sein de la commission. La coalition au pouvoir y est en nombre pléthorique en raison des membres de l’administration qui eux procèdent du pouvoir en place ».

Pour la poeci, les acteurs impliqués dans le processus électoral sont « favorables à la composition actuelle de la CEI » mais les membres de l’administration « ne doivent pas avoir de voix délibérative avec un mandat de six ans non renouvelable ».

La poeci a également recommandé « l’observation des élections par la méthodologie PVT (comptage rapide des votes) ».

La plateforme a exhorté toutes les parties prenantes au processus électoral en Côte d’Ivoire à « mettre en œuvre » ces recommandations « pour des élections transparentes et démocratiques ».

EFI/Alerte Info

Commentaires
Haut