Afrique

Législatives au Sénégal : les électeurs appelés aux urnes ce dimanche

Les élections législatives du 30 juillet 2017

Photo : DR

Après une campagne tendue, un peu plus de 6 millions de Sénégalais sont appelés aux urnes ce dimanche 30 juillet. Les électeurs sénégalais auront à départager un nombre record de listes pour ces élections législatives : 47 contre 24 en 2012. Face au camp du chef de l’État Macky Sall qui espère conforter sa majorité, l’opposition avance divisée avec comme têtes de liste principales Abdoulaye Wade et le maire de Dakar, Khalifa Sall. L’épilogue d’une campagne marquée par des tensions et de gros problèmes d’organisation.

Le mot du jour sera sans doute la patience. Dans un bureau vote de Dakar, à l’école Biscuiterie, le début du vote a pris 30 minutes du retard, mais les électeurs attendent dans le calme. Certains sont venus dès 6h du matin. Le problème est simple : il est technique, la mise en place des bureaux prend beaucoup de temps. Il y a 47 listes, « nous n’en avons jamais eu autant à gérer », nous expliquait le président de ce bureau de vote. Heureusement, il fait ça depuis 20 ans et connaît la machine : « il faut installer le matériel dans les règles, tant pis si on commence en retard ».

Dans cette cour d’école, il y a 20 bureaux. Chez les électeurs, il y a ceux qui ont récupéré le précieux sésame, la carte d’identité biométrique, qui permet de participer au scrutin, et les autres qui attendent, qui ne savent pas vraiment où ils doivent voter et qui cherchent sur des listes. Eux vont voter avec leur ancien passeport, avec leur ancienne carte d’identité ou ancienne carte de vote. « Nous devons tous être patients », expliquait un électeur qui ne votait plus depuis des années et qui a décidé de le faire aujourd’hui. « La classe politique n’a pas changé, je veux de nouveaux députés à l’Assemblée, des députés qui travailleront pour le peuple et uniquement pour le peuple », explique-t-il.

Lire la suite sur rfi

Commentaires
Haut