Les Eléphanteaux de Côte d’Ivoire, pays organisateur de la 8e édition des Jeux de la Francophonie, ont perdu dimanche la finale de football aux tirs au but (7-6), face au Maroc, au stade Félix Houphouët Boigny d’Abidjan.

Au terme des 90 minutes de jeux, le score entre les deux équipes a été d’un but partout, dans un stade comble.

Dès la 6e minute de cette partie, c’est le numéro 17 Marocain, Sophiane Boufal (23 ans) qui a ouvert la marque, le seul but inscrit en première mi-temps.

En deuxième période, les éléphanteaux reviennent plus offensifs en multipliant les attaques dans le camp adverse. A la 63e minute, Thierry Martial Kassi, le numéro 11 ivoirien égalise pour la Côte d’Ivoire, (1-1).

A la fin du temps réglementaire, les deux équipes sont passées directement aux épreuves de tirs au but au cours de laquelle Thierry Martial Kassi, le buteur ivoirien a manqué son tir.

Avec un score final de sept tirs à six, le Maroc remporte sa deuxième médaille d’or de l’histoire des jeux de la Francophonie dans cette discipline, après celle de 2001, à Ottawa au Canada.

La Côte d’Ivoire, quant à elle, obtient la médaille d’argent (la 18e de ces Jeux), suivie du Mali qui a arraché le bronze un peu plus tôt dans la journée (2-1), face à la République démocratique du Congo en match de classement.

ATI/