Séguéla

Des coupeurs de route blessent un photographe au bras et au dos

Kaboré Boukary à l’hôpital

Photo : AIP

Séguéla, 30 juil (AIP) – Les coupeurs de route ont blessé, sur la voie menant à Vavoua, au bras et au dos, Kaboré Boukari, un photographe qui a reçu une décharge de chevrotines, dans les environs du village de Ténéfero, à 23 km de Séguéla (Nord-ouest, région du Worodougou), a appris dimanche l’AIP auprès de la victime.

Les faits sont survenus le 22 juillet au moment où Kaboré Boukari, assis à l’arrière de la moto du chef du service administratif de la mairie de Kani, se rendait à Vavoua pour une course.

« Dans un mouvement réflexe, le conducteur a fait demi-tour. Le temps que je m’en rende compte, ils ont tiré et j’ai reçu les balles sur le bras et au dos », a-t-il relaté.

Conduit prestement au centre hospitalier régional (CHR) de Séguéla, la radiographie effectuée a révélé la présence de 27 plombs de calibre 12 dans les différentes parties corporelles de Kaboré Boukar qui, après y avoir reçu les premiers soins, les a fait extraire traditionnellement dans un campement de Vavoua.

Ses jours ne sont plus en danger, a-t-il rassuré.

Les environs du village de Ténéfero, dépendant territorialement de la brigade de gendarmerie de Vavoua, sont aujourd’hui la zone de prédilection des coupeurs de route.

Profitant de la forte dégradation de la voie en cet endroit, les malfrats tendent une embuscade pour dépouiller les voyageurs de leurs biens, explique-t-on.

Kkp/kp/AIP

Commentaires
Haut