Religions

L’ABCI plaide pour une contribution d’environ 100 millions FCFA des Eglises membres

Les responsables de l’ABCI dont le PCA, Mgr Ignace Bessi Dogbo (en soutane blanche)

Photo : AIP

 

Abidjan, 30 juil (AIP)-Le président du conseil d’administration de l’Alliance biblique de Côte d’Ivoire (ABCI), Mgr Ignace Bessi Dogbo a plaidé samedi, à Abidjan, pour une contribution d’au moins 100 millions de francs CFA, au cours des prochains exercices de la part des Eglises membres de cette institution.

Dans son message à l’ouverture de la 14e assemblée générale ordinaire qui s’est tenue au temple méthodiste uni Galilée du Plateau-Dokui, Mgr Bessi Dogbo a félicité les membres pour leurs efforts financiers qui ne cessent de croître au fil des années et qui se sont élevées à plus de 56 millions de francs CFA au cours de l’exercice 2016 contre environ 40 millions de francs CFA en 2015.

Au nombre des perspectives pour la bonne marche de l’Alliance biblique, le président du conseil d’administration a exhorté les Églises à participer massivement au diner organisé pour recueillir des fonds additionnels d’une part et à créer une un réseau de donateurs ecclésiaux en vue d’accroître les recettes de la société, d’autre part.

Du bilan financier fait par le trésorier général, François Amichia, il ressort que les recettes générées sont de l’ordre de 339 467 312 francs CFA  pour des dépenses estimées à 432 791 079 francs, soit un déficit de près de 93 millions de francs CFA justifiés par la chute du chiffre d’affaires de vente des bibles due à une rupture de stocks qui n’a pas permis de faire face à la forte demande.

« Si vous avez le droit de décider de l’avenir de l’Alliance biblique, il convient que vous ayez une grande conscience que sa vie, son fonctionnement, la réalisation à la perfection de ses objectifs, dépendent en grande partie de vous, de votre amour pour votre structure, de votre foi en ses activités et surtout, de votre générosité, qui se traduit par votre contribution spirituelle, financière et matérielle sans calcul », a lancé Mgr Bessi Dogbo.

L’ABCI existe depuis le 15 mars 1956. Elle a pour mission principales la traduction, la production et la diffusion des Saintes Ecritures, a-t-on appris.

fmo/AIP

Commentaires
Haut