Economie

Les huissiers s’approprient le dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Les huissiers de justice formés sur le dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, les 27 et 28 juillet 2017.

Photo : DR

Abidjan, 29 juil (AIP)- Une cinquantaine d’huissiers de justice se sont approprié le dispositif réglementaire en vigueur en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, lors d’un séminaire de sensibilisation tenu à Abidjan-Cocody.

« Notre rôle sera de constater et d’apporter des preuves tangibles afin d’attirer l’attention du Gouvernement sur les probables pistes de blanchiment de capitaux et de financement de terrorisme », a déclaré vendredi, le président de la Chambre nationale des huissiers de justice de Côte d’Ivoire.

Maître Jules Yao Cissé a précisé que l’huissier sera un acteur clé dans cette lutte car il reste la personne qui a accès de par sa fonction au domicile privé et professionnel des citoyens et également au patrimoine du justiciable.

Au terme de deux jours de formation, les huissiers de justice se sont félicités pour cet atelier adressé à leur intention qui va constituer pour eux, une attribution auditive à leur profession.

« Le législateur dans l’article 6 paragraphe 2 dans la loi de novembre 2016, a désigné l’huissier comme étant une partie des assujettis à la nouvelle. Alors, il est important pour le comité de coordination de renforcer les capacités de celui-ci pour le rendre plus efficace sur la question de la lutte contre le blanchiment de capitaux », a rappelé le président du comité de coordination, le magistrat Kouamé Kouadio Olivier.

(AIP)

tg/cmas

Commentaires
Haut