Economie

6ème édition du AFRICA CEO FORUM : Les décideurs et financiers du secteur privé africain se donnent rendez-vous à Abidjan en mars 2018

6ème édition du AFRICA CEO FORUM
Plus important rendez-vous annuel du secteur privé africain, le AFRICA CEO FORUM, qui se tient en alternance entre l’Afrique et son siège international basé à Genève, mobilise chaque année près de 1 200 chefs d`entreprises, investisseurs, décideurs politiques et journalistes

© Autre presse par Africa CEO Forum
Plus important rendez-vous annuel du secteur privé africain, le AFRICA CEO FORUM, qui se tient en alternance entre l’Afrique et son siège international basé à Genève, mobilise chaque année près de 1 200 chefs d’entreprises, investisseurs, décideurs politiques et journalistes venus de plus de 70 pays, dont une quarantaine d’africains, pour mettre en lumière le capitalisme africain et faire avancer les questions essentielles pour l’avenir du continent et de ses entreprises.

Après une cinquième édition marquée par une participation toujours plus forte, c’est dans la capitale économique ivoirienne que se réuniront à nouveau les plus grands décideurs du continent. « Pour ce nouveau rendez-vous, nous avons choisi un pays africain offrant des infrastructures conformes à nos standards de qualité avec un secteur privé local de plus en plus performant et qui reste une destination privilégiée par les investisseurs du monde entier. Comme en témoigne la récente levée de près de 2 milliards de dollars sur les marchés financiers internationaux. » explique Amir Ben Yahmed, fondateur et Président du AFRICA CEO FORUM.

En réunissant pendant 2 jours plus de 1 000 acteurs économiques parmi les plus importants et les plus actifs sur le continent, la Côte d’Ivoire aura aussi l’occasion de mobiliser les investissements autour des enjeux structurants pour la transformation de son économie sur la durée, tels que l’accélération de l’industrialisation de sa filière café-cacao, la restructuration de son mix énergétique grâce à l’hydraulique et aux énergies renouvelables ou le développement de son secteur minier.

Source : AFRICA CEO FORUM
Commentaires
Haut