Insolite

Un petit garçon de 9 ans a découvert en trébuchant un fossile vieux d’1,2 million d’années

Peter Houde Le jeune (et chanceux) Jude Sparks pose à côté du fossile qu’il a découvert par hasard dans le désert de Las Cruces, au Nouveau Mexique.

Photo : DR

Se balader en famille et tomber littéralement sur le fossile d’un stegomastodon vieux d’1,2 million d’années. Parfois, ne pas regarder où l’on met les pieds donne lieu à de très bonnes surprises.

Je trébuche souvent sur des bords de trottoir ou sur de banales racines quand je me balade en forêt. D’autres se prennent le pied dans des trésors et font des découvertes archéologiques exceptionnelles.

C’est en se cassant la figure que Jude Sparks, un jeune Américain âgé de 9 ans, a découvert les restes fossilisés d’un stegomastodon vieux de 1,2 million d’années. Les faits se sont déroulés en novembre 2016, le garçon se promenait alors dans le désert de Las Cruces, au Nouveau-Mexique, avec ses parents et ses deux jeunes frères .

Trébucher sur un fossile, un classique au Nouveau Mexique

La bosse qui a fait tomber le jeune Jude l’a immédiatement intrigué au point de la montrer à l’un de ses frères. « Hunter pensait que c’était juste le corps en décomposition d’une grosse vache », raconte-t-il à Fox News. « Je ne savais pas ce que c’était, mais je savais simplement que ce n’était pas banal. »

La famille rentre chez elle et écrit à Peter Houde, professeur de biologie à l’université du Nouveau-Mexique, avec quelques photos. Comme le raconte le New York Times, le professeur reconnaît immédiatement les restes d’un stegomastodon, animal cousin du mammouth et de notre éléphant moderne.

L’expert retourne sur les lieux avec la famille pour en avoir confirmation, et alerte immédiatement ses collègues. Presqu’un an plus tard, l’autorisation de réaliser des fouilles a enfin été donnée et le fossile a été transportée au Museum d’histoire naturelle et de sciences du Nouveau-Mexique. Peter Houde espère qu’il pourra un jour être exposé dans le musée.

Peter House prend la pose avec un bout de mâchoire et de défense de stegomastodon.NMSU photo by Andres Leighton

Ce n’est pas la première fois qu’un fossile de stegomastodon est retrouvé dans la région. En 2014, un groupe de jeunes hommes en plein enterrement de vie de garçon était aussi tombé sur un fossile. « Il lui manquait la mâchoire et les 2 défenses étaient cassées », se souvient Peter Houde. « Notre fossile a toute sa mâchoire, mais il lui manque une défense – on la retrouvera peut-être plus tard. »

« Trouver des crânes intacts est extrêmement rare », poursuit le professeur de biologie, « et nous avons eu une chance sans précédent en trouvant ces deux-là. »

Le stegomastodon, une denrée rare malgré tout

En fait, le Nouveau-Mexique est plein de fossiles en tous genres. « Il y a plus de fossiles ici que je ne pourrai jamais compter », confirme Spencer Lucas, paléontologue au Muséum d’histoire naturelle, à National Geographic. La nature du lieu, un désert très sec, a favorisé la conservation des restes et squelettes d’animaux très anciens.

Mais étrangement, le stegomastodon ne fait pas partie des animaux pour lesquels on découvre le plus de fossiles, et ce dans le monde entier. Pour Spencer Lucas, l’espèce s’est éteinte à l’arrivée des mammouths, cousin très proche avec lequel le stegomastodon se serait retrouvé en compétition pour le territoire et la nourriture.

« L’érosion est la meilleure amie du paléontologue »

Pour Peter Houde, c’est plutôt le réchauffement climatique qui a causé sa perte. « Les stegomastodons existaient à une période où le climat était plus humide et plus froid », explique-t-il. « Las Cruces est maintenant un désert. »

Les deux experts espèrent tout de même que d’autres fossiles de stegomastodon seront petit à petit découverts au Nouveau-Mexique et dans le monde, pour faire plus de lumière sur cette espèce. Les pluies fréquentes attaquent les sédiments du désert, rendant de nouvelles découvertes toujours possibles. « L’érosion est la meilleure amie du paléontologue », conclut Spencer Lucas.

Source : msn.com

Commentaires
Haut