Sécurité

Défense : Hamed Bakayoko place son action sous le signe de la « fermeté »

© Autre presse par DR

Nouvellement nommé à la tête du département de la Défense, le ministre Hamed Bakayoko, entend conduire son action dans la « fermeté » afin de donner à la Côte d’Ivoire une Armée au diapason de ce qu’elle représente.

« Ma méthode sera la fermeté. Zéro tolérance face aux actes d’indiscipline pas dans l’arrogance mais dans le rapprochement avec les hommes, la compréhension », a-t-il déclaré lors de la cérémonie de passation des charges, jeudi, avec son prédécesseur, Alain Richard Donwahi.

Reconnaissant l’importance des défis qui restent à relever, il a traduit sa ferme détermination à œuvrer en sorte que les Ivoiriens vivent tranquille, épargnés des mouvements d’humeur des hommes en armes. L’Armée ivoirienne a été secouée depuis le début de l’année en cours par des mutineries récurrentes, sur fond de revendications pécuniaires.

Pour Hamed Bakayoko, ces secousses ne sont rien d’autre que des « opérations sporadiques pour empêcher le rayonnement de la Côte d’Ivoire ». Il a ainsi rassuré les populations, assurant qu’à ce jour, « personne n’est capable de tenir une journée une position hostile » face aux Forces républicaines.

Anciennement en charge du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, M. Bakayoko hérite désormais du portefeuille de la Défense, à la faveur d’un réaménagement du gouvernement opéré mercredi. Il remplace à ce poste le ministre Alain Richard Donwahi, désormais en charge des Eaux et Forêts. Il a félicité son prédécesseur pour le travail abattu malgré un contexte difficile.

kg/cmas

Source : AIP

Commentaires
Haut