Afrique

Cameroun : deux kamikazes tuent au moins quatorze civiles dans l’Extrême-Nord

La ville de Waza est actuellement bouclée par l’armée camerounaise qui empêche quiconque d’y entrer ou d’en sortir.

Photo : DR

Au moins 14 civils ont été tués et une trentaine blessés dans la nuit de mercredi à jeudi dans un double attentat à Waza, dans le nord du Cameroun. Une zone où les attaques attribuées aux jihadistes nigérians de Boko Haram sont particulièrement fréquentes.

Le bilan du double attentat « est important : 16 morts (14 civils et 2 kamikazes) et une trentaine de blessés », a affirmé sous couvert d’anonymat un responsable administratif de Waza, ville de transit située entre Maroua et Kousseri, à la frontière du Nigeria, joint par téléphone depuis Yaoundé.

Deux kamikazes se sont introduits dans un lieu très fréquenté où il y « des restaurants, des call-box (cabines téléphoniques de fortune), des buvettes » et se sont fait exploser « vers 22h30 » (21H30 GMT), a-t-il expliqué.

Lire la suite sur Jeune Afrique

Commentaires
Haut