Justice

Procès à la Cpi : Plus de révision automatique de libération pour Gbagbo

Il n’y aura plus de révision automatique par la Cour pénale internationale (Cpi) de la détention de l’ancien Président, Laurent Gbagbo. C’est ce qu’a déclaré, lundi dernier, le porte-parole de la Cour, Al Abdallah.

« Il n’y a plus de révision automatique de la détention à partir du moment où le procès est en cours. Mais cela n’empêche pas la défense de déposer une demande dans ce sens », a-t-il dit à notre confrère Alerte Info.

La procédure de révision automatique donnait lieu, tous les 120 jours, à un examen des conditions de libération conditionnelle de l’ancien Président détenu, depuis 2011, à La Haye. Une fenêtre juridique offerte par le statut de Rome.

La défense conduite par Me Emmanuel Altit a essuyé 11 refus à ses demandes, le dernier remontant à mars 2017.

Al Abdallah qui n’a pas dit si les avocats de Gbagbo avaient ou non introduit une nouvelle demande de libération devant la Chambre d’appel, souligne que la fin de cette révision automatique par la Cour n’empêche pas la défense de formuler de telles requêtes. … suite de l’article sur Fratmat.info

Commentaires
Haut