Partis politiques

Les travaux du 1er congrès extraordinaire de l’UPCI ouverts à Yamoussoukro

1er congrès extraordinaire de l`Union Pour la Côte d`Ivoire: SORO Brahima élu président du parti
Samedi 08 Juillet 2017. Le premier congrès extraordinaire de l`Union pour la Côte d`Ivoire a eu lieu à Yamoussoukro à l`issue duquel SORO Brahima en tant que président à la tête du parti.

© Abidjan.net par Serge T

Yamoussoukro, 08 juil (AIP) – Les travaux du 1er congrès extraordinaire de l’Union pour la paix en Côte d’Ivoire (UPCI) ont débuté samedi à Yamoussoukro, avec pour objectif l’élection d’un nouveau président pour conduire la destinée de cette formation politique quatre semaines après le retrait de son président fondateur Gnamien Konan à la tête du parti.

Le premier président de l’UPCI a rendu sa démission le 10 juin à la tête du parti « pour demeurer un simple militant ». Il avait a expliqué « vouloir adopter une nouvelle posture qui le mettrait à équidistance de tous les Ivoiriens autour des valeurs essentielles pour le salut et le développement de la Côte d’Ivoire ».

Le premier congrès extraordinaire de l’UPCI a pour thème « UPCI face aux défis du changement ». Il rassemble plus de 1500 congressistes en provenance de toutes les localités du pays.

Le président intérimaire de l’UPCI, Soro Brahima, a indiqué à l’ouverture des travaux que le congrès qui marque un moment de l’histoire du parti créée en 2009, sera l’occasion de mener des réflexions pour relever les nombreux défis de la réorganisation du parti, associer les militants à toutes les décisions, implanter le parti sur l’ensemble du territoire, et de participer à l’apaisement politique dans le pays.

« La stratégie à adopter doit être claire et doit mettre le militant à la base au centre de toute action », a souhaité le président intérimaire de l’UPCI.

Le congrès de l’UPCI à Yamoussoukro a enregistré la présence des partis frères et alliés, notamment une forte délégation du RHDP conduite par le président du directoire Amadou Soumahoro. Il est venu apporter le soutien de la coalition aux militants de l’UPCI engagés dans la dynamique du renforcement de leur solidarité.

Le secrétaire général du RDR a souhaité que l’UPCI sorte de son congrès renforcé, pour relever les défis du changement et poursuivre ensemble avec ses alliés, les efforts de développement pour une Côte d’Ivoire nouvelle, dans la paix, la fraternité et la concorde nationale.

nam/cmas

source : AIP

Commentaires
Haut