Société

Aïchatou Mindaoudou aux OSC : « Notre mission c’est d’éclairer la population »

« On  n’a aucun intérêt à ce que l’équilibre sociologique s’écroule »

Aïchatou Mindaoudou aux OSC : « Notre mission c’est d’éclairer la population »

Depuis le 25 juin dernier, la mission de la Représentante Spéciale de du Secrétaire général de l’Onu en Côte d’Ivoire est terminée.

En reconnaissance de  l’appui dont elles ont bénéficié de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (Onuci), une délégation composée des organisations de la société civile, notamment du groupe de Plaidoyer, Amnesty Côte d’Ivoire, du bureau exécutif de  la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (Cndhci), est allée faire ses adieux à l’ex-patronne de l’Onuci, le lundi 3 juillet 2017, à quelques heures de son départ de la Côte d’Ivoire.

Visiblement touchée par cette marque  de considération,  Mme Mindaoudou  leur a prodigué des conseils avisés : « Quand on est  militant des droits de l’homme ou un militant de la société civile, notre mission c’est d’éclairer la population. On  n’a aucun intérêt à ce que l’équilibre sociologique s’écroule. S’il s’écroule,  c’est faillite des militants de la société civile. Vous devez donc faire votre travail sans complaisance. Il faut essayer de vous juger vous-même, parce que c’est sur vous que repose, à la limite, la stabilité de ce pays. Il faut faire votre travail en faisant la part des choses entre vos opinions et le travail d’activiste ou militant des droits de l’homme », a-t-elle conseillé ses hôtes du jour.

Lire la suite sur fratmat.info

Commentaires
Haut